Guin: le « Toggelibrücke » fait peau neuve

Après plus d’un siècle et demi de bons et loyaux services, le pont ferroviaire de Guin, bénéficie d’une cure de jouvence. Débuté à la fin de l’automne dernier, le chantier se terminera en février 2018. Actuellement, des travaux de génie civil sont en cours jusqu’à la fin du mois de juin, côté Jura.

Les  CFF réalisent d’importants travaux de rénovation sur ce viaduc bien connu des pendulaires entre Fribourg et Berne. Objectif du chantier: renouveler le tablier et assainir les piles du vénérable ouvrage. Son étanchéité étant défaillante, les CFF entreprennent des travaux pour garantir sa durabilité. Le tablier sera renouvelé et les piles assainies. Au final, les frais d’entretien seront diminués et la sécurité de l’exploitation sera encore meilleure.

Le pont ferroviaire de Guin est érigé sur la ligne Lausanne-Berne.
Le pont ferroviaire de Guin (ici, avant les travaux) est érigé sur la ligne Lausanne-Berne.

Connu sous le nom de « Toggelibrücke » et construit en 1860, ce viaduc permet le passage de la voie au-dessus du ruisseau Horiabach. La superstructure est composée de six arches principales et deux secondaires en éléments de béton préfabriqués reposant sur des piles en béton et en maçonnerie de pierre naturelle. Les têtes des piles et les arches sont surmontées de béton de remplissage donnant à l’ouvrage un caractère ancien. Suite à une transformation, une pile sur deux a été construite en béton.

Le chantier prévoit la démolition de la partie supérieure du tablier existant et la reconstruction d’une auge en béton armé. Une nouvelle étanchéité sera mise en place et le système d’évacuation des eaux sera amélioré. La structure sera ainsi mieux protégée contre les infiltrations d’eau. Le profil du tablier sera en outre élargi afin d’augmenter l’écart entre les deux voies à 3,8 mètres ainsi qu’entre la voie et les barrières à 3,1 mètres.

Pas de modifications d’horaire

L’assainissement du viaduc est réalisé en deux phases principales, côté Jura puis côté Alpes : la démolition de la voie coté Jura accomplie, des travaux de génie civil sont entrepris prévoyant notamment la reconstruction de l’auge, puis fin juillet 2017, de l’étape clé, le basculement des voies. Les trains circuleront alors sur la nouvelle voie ce qui permettra de poursuivre les travaux côté Alpes. Effectués sur une voie en alternance,  ceux-ci n’entraveront pas la circulation des trains, qui disposeront toujours d’une voie libre. Seul effet ressenti, par les clientes et les clients: un ralentissement à 50 km/h de tous les trains circulant sur la ligne.

18 mois de travaux

  • Août – Septembre 2016 : Modification des installations de sécurité et fondations de la ligne de contact
  • Octobre 2016 : Modification de la voie : Ripage, rehaussement et pose des aiguilles permettant la bifurcation des convois
  • Novembre – Décembre 2016 : Préparation de chantier et pose du garde ballast dans l’entrevoie
  • Janvier 2017 : Démontage voie Jura (voie 12) + ligne de contact.
  • Février 2017 – Juin 2017 : Travaux de génie Civil côté Jura
  • Juillet 2017 : Equipement de la nouvelle voie Jura
  • 21 juillet 2017: Mise en service voie Jura
  • Aout 2017 : Démontage voie Alpes  et de la  ligne de contact
  • Aout 2017 – Novembre 2017 : Travaux de génie Civil côté Alpes
  • Décembre 2017 : Équipement de la nouvelle voie Alpes
  • 09/12/2017 : Réintroduction  de la circulation sur les deux voies
  • Décembre 2017 à janvier 2018 : Finitions

6’103 ponts à entretenir

Chaque jour, plus de 10’000 trains circulent sur l’infrastructure des CFF. Avec ses plus de 1,2 million de voyageur et ses 205 000 tonnes de marchandises transportées par jour, le réseau ferroviaire des CFF est l’un des plus fréquentés au monde. Une utilisation aussi intensive nécessite entretien et renouvellement.  Les investissements réalisés  sont indispensables pour assurer la sécurité et la ponctualité des trains. Les CFF assainiront jusqu’à 2020 presque 200 ponts ferroviaires sur les plus de 6’000 que compte le réseau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *