Les CFF adjugent le marché des traverses en béton

Les CFF utiliseront à l’avenir des traverses de béton des entreprises Vigier Rail (Müntschemier, Suisse), Maba Fertigteilindustrie (Sollenau, Autriche) et TSF-A (Wöllersdorf, Autriche). Au terme d’un appel d’offres public, ils ont adjugé ce marché d’une valeur de 17 millions de francs par an le 20 avril 2018.

Chaque année, les CFF utilisent en moyenne 130 000 traverses en béton. Cela correspond à un volume de marché de 17 millions de francs. Les traverses de béton se caractérisent par une grande stabilité. Elles sont donc surtout utilisées sur les tronçons à grande vitesse et fortement sollicités.

Les CFF utiliseront à partir de juin 2018 des traverses de béton des entreprises Vigier Rail (Müntschemier, Suisse), Maba Fertigteilindustrie (Sollenau, Autriche) et TSF-A (Wöllersdorf, Autriche). Quelque 90% des traverses en béton seront fournies par Vigier Rail, et 10% par les entreprises Maba Fertigteilindustrie (traverses de voie) et TSF-A (traverses d’appareils de voie). Cette répartition entre plusieurs fournisseurs permet aux CFF de répondre également à des besoins de traverses en béton à court terme.

Il s’agit du premier appel d’offres public de traverses en béton acceptant les offres en français et en allemand. Le marché est valable pour deux ans, avec trois options de prolongation d’un an chacune. Les CFF respectent les directives du droit des marchés publics (LMP/OMP). Cela inclut en particulier les principes de transparence, d’encouragement de la concurrence, d’utilisation économique des fonds publics et d’égalité de traitement entre soumissionnaires nationaux et étrangers. Le droit des marchés publics fait actuellement l’objet d’une révision et se trouve en phase de consultation parlementaire.