Ligne de la Broye: Les gares de Lucens et d’Écublens-Rue dotées d’un passage sous-voies

Pose du 1er élément préfabriqué du passage sous-voie à Lucens.

Les travaux de modernisation des gares d’Écublens-Rue et de Lucens ont franchi une étape spectaculaire du 28 au 31 juillet 2017. Les CFF ont posé en un week-end 42 éléments préfabriqués pour créer deux nouveaux passages sous-voies. Cette opération coup de poing a nécessité l’interruption de l’exploitation ferroviaire, qui a repris normalement lundi 31 juillet, après un dérangement peu après le début du service.

Au changement d’horaire de décembre 2017, la cadence à la demi-heure sera introduite en semaine sur la ligne de la Broye. Cette amélioration de l’offre ferroviaire nécessite l’adaptation des installations des gares de croisement d’Écublens-Rue et de Lucens.

Débutés en mars et s’achevant en décembre 2017, ces travaux de modernisation ont nécessité la réalisation d’une opération spectaculaire pour la pose d’un passage sous-voies simultanément dans les deux gares, du vendredi 28 dans la soirée au lundi 31 juillet tôt dans la matinée. En en un peu plus de 50 heures seulement, les ouvriers ont ôté le quai provisoire et les voies, excavé le terrain, posé au total 42 éléments préfabriqués en béton et reposé les voies.

Les travaux  prévoient la construction d’un deuxième quai pour permettre aux trains voyageurs de se croiser tout en déposant et embarquant les clientes et les clients. Les quais existants seront également élevés à hauteur des trains et les équipements des quais seront modernisés. A Écublens-Rue, le passage sous-voies est accesible par des rampes, tandis qu’à Lucens s’y ajoutent des escaliers. Le coût des travaux se monte au total à 14 millions de francs, dans les deux gares.

Cette opération a permis de limiter à un week-end les perturbations sur le trafic ferroviaire. Entre Palézieux et Payerne, des bus ont remplacé les trains. La circulation des trains a repris normalement,  un peu avant 7 heures, après un dérangement à l’appareil d’enclenchement en gare d’Écublens-Rue, survenu peu après le début du service.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *