Nouveau nom pour le train pendulaire CFF ETR 610: le premier «Astoro» révisé est sorti des ateliers

Les 19 trains pendulaires «Astoro» (CFF ETR 610) sont en cours de mise à niveau et de révision. Des porte-bagages plus grands, un espace familles, davantage de place pour les vélos, une technique renouvelée et une réception mobile améliorée optimiseront le confort et la fiabilité du voyage sur l’axe nord-sud. Le premier train révisé et mis à niveau a quitté aujourd’hui les ateliers d’Alstom à Savigliano (Italie).

D’ici à 2020, les 19 «Astoro», qui auront alors fourni une prestation jusqu’à 2,5 millions de kilomètres, feront progressivement l’objet d’une révision. Celle-ci prévoit l’installation d’une nouvelle technique qui assurera entre autres une meilleure réception mobile grâce à des amplificateurs de signal et au Wi-Fi. Les travaux de révision ont débuté en septembre 2017 et dureront jusqu’en 2021. Le premier train révisé et mis à niveau a aujourd’hui quitté les ateliers d’Alstom à Savigliano (Italie).

Parallèlement à la révision, les sept trains de la première série seront mis à niveau. Porte-bagages plus grands, espace familles, écrans plus larges, davantage de place pour les vélos et installation de détection d’incendie – toutes ces améliorations étaient déjà présentes départ usine sur les douze trains de la deuxième série. Les coûts de la mise à niveau et de la révision sont estimés à 88 millions de francs.

Nouveau nom pour l’ETR 610: «Astoro»

Le nom de projet de l’ETR 610 est remplacé par le nom «Astoro», qui vient du terme italien Astore (autour). Le train qui circulera sur l’axe du Saint-Gothard dès la fin 2019 a lui aussi reçu le nom d’un oiseau: Giruno (de girun, qui signifie buse variable en romanche).