Plus de trains et plus de confort grâce à la modernisation de la gare de Givisiez

Les travaux de modernisation de la gare de Givisiez débutent mi-octobre 2017. Les aménagements prévus amélioreront l’offre et l’accessibilité en gare tout en contribuant au développement de la mobilité dans la région de Givisiez et de l’Agglomération de Fribourg.
La construction du nouveau pont routier du Tiguelet permettra de supprimer le passage à niveau situé sur la route de Belfaux.

Mis à l’enquête au début 2016, le projet de modernisation de la gare CFF de Givisiez vient de recevoir l’approbation de l’Office fédéral des transports (OFT). Ce chantier s’inscrit dans l’adaptation des infrastructures ferroviaire et routière pour faire face à l’évolution du trafic ainsi qu’au développement de Givisiez et de l’Agglomération de Fribourg. Pièce maîtresse du développement du RER Fribourg|Freiburg, les travaux prévoient la construction d’un point de croisement et le déplacement de la gare. Ces aménagements garantiront une amélioration de l’offre. Huit trains par heures (contre quatre actuellement) pourront ainsi s’arrêter à Givisiez. En plus des trains des Transports publics Fribourgeois (TPF) en provenance de Morat, les trains des CFF de et pour Payerne pourront également s’y arrêter. Ainsi, au changement d’horaire de décembre 2019, les voyageurs profiteront de la cadence au quart d’heure en direction de Fribourg, et à la demi-heure en direction de Payerne. Au changement d’horaire du mois de décembre prochain, ils bénéficieront déjà de la cadence à la demi-heure en direction de Morat.

Passerelle pour la mobilité douce

Les travaux, qui débutent à la mi-octobre, comprennent également la construction d’un quai central offrant un accès facilité au train, conformément à Loi sur l’égalité pour les handicapés (LHand) de même que la construction d’une passerelle destinée à la mobilité douce qui permettra de relier à pied ou à vélo le quartier de la Faye au nord, avec la route des Taconnets au sud. Celle-ci sera accessible depuis le quai central par un ascenseur et des escaliers.

Destinée à la mobilité douce, la passerelle permettra de relier à pied ou à vélo le quartier de la Faye au nord, avec la route des Taconnets au sud. (Illustration: Emch+Berger AG Bern)

Les travaux des CFF font partie d’un plus vaste projet d’aménagement autour de Givisiez, avec notamment la suppression du passage à niveau de la route de Belfaux, situé peu avant la gare de Givisiez. Il sera remplacé par le nouveau pont du Tiguelet, au-dessus des lignes ferroviaires et du futur centre de maintenance et d’exploitation des TPF, dont la construction a débuté en 2016 et la mise en service progressive prévue aura lieu dès janvier 2019. L’enclenchement que les CFF modernisent sera nécessaire à la circulation des trains TPF vers ce nouveau centre.

Par ailleurs, une mesure du plan d’agglomération de Fribourg prévoit d’édifier une nouvelle gare routière, tandis que les TPF développent un futur quartier d’habitation à Givisiez. La passerelle construite par les CFF facilitera le flux de voyageurs entre ces deux pôles de transport.

Trains remplacés par des bus

Les travaux nécessitent une interruption du trafic ferroviaire de six semaines l’été prochain. Des bus de remplacement sont prévus entre Fribourg et Grolley ainsi qu’entre Fribourg et Morat. Une deuxième interruption totale de la circulation des trains est prévue en 2019 pour deux semaines. Les CFF réduisent autant que possible les nuisances liées au chantier et remercient les riverains et les clients pour leur compréhension. Les coûts de ce chantier qui se terminera en décembre 2019 s’élèvent à 55 millions de francs, dont 50,5 millions financés par la Confédération et 4,5 millions par le Fonds d’infrastructure pour le trafic d’agglomération, avec une participation de l’Etat de Fribourg, de la commune de Givisiez et de l’Agglomération de Fribourg.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *