Retour sur les perturbations des derniers jours en Suisse romande

Plusieurs dérangements ont perturbé le trafic ferroviaire ces derniers jours en Suisse romande. Retour sur les causes de ces perturbations avec Patrick Michaud, responsable de la production ferroviaire aux CFF.

 

Patrick Michaud, responsable production ferroviaire aux CFF

Les clients des CFF en Suisse romande ont dû compter avec des retards et des suppressions de trains ces derniers jours, est-ce que cela est dû à la neige?

On peut dire que la neige est un facteur aggravant, elle réduit notre marge de manœuvre. En effet, malgré les interventions des services de déneigement, certaines aiguilles restent parfois indisponibles pendant quelques heures si un dérangement se produit dans cette zone et notre réactivité se trouve réduite.

Il faut également considérer que nous avons vécu une situation exceptionnelle. Le pic de chutes de neiges des 10 et 11 décembre 2017 a causé de fortes perturbations, avec l’interruption de la ligne du Simplon. Ce genre d’événements est extrêmement rare. Des congères se sont formées sur plusieurs centaines de mètres dans la région de Bex, ce qui empêchait les trains de circuler.

Toutefois la plupart des perturbations survenues en Suisse romande ces derniers jours sont dues à d’autres causes.

Lesquelles?

Nous avons connu plusieurs pannes de train, ainsi que des dérangements aux installations. Ces pannes sont survenues parfois à des endroits stratégiques, ce qui a causé retards et suppressions de trains.

Je vous cite comme exemple la panne de pantographe d’un train marchandises, vendredi dernier, à l’heure de pointe du matin entre Lausanne et Renens. Ce dérangement a fortement impacté la ponctualité entre Lausanne et Genève, car il ne subsistait qu’une voie de circulation sur le tronçon Lausanne – Renens, l’autre étant occupée par le train en panne.

Plus généralement, on peut dire que les basses températures augmentent le risque de dérangement, car le matériel et les installations sont plus sollicités.

Quelles mesures prennent les CFF?

Chaque événement est analysé en détail afin d’entreprendre les mesures correctives nécessaires dans les plus brefs délais. De plus, suite aux expériences des années précédentes, l’horaire 2018 nous permet de mieux prendre en compte la planification des chantiers. Nous disposons donc d’une meilleure souplesse dans la marche des trains, là où cela est utile. Nous adressons toutes nos excuses à nos clients pour les retards des derniers jours. Nous ne relâcherons pas nos efforts pour améliorer la ponctualité.

 

Vous trouvez des informations sur le dispositif hivernal des CFF ici. Informations sur la situation du trafic ferroviaire: www.cff.ch/railinfo